Platon, Protagoras (fiche / résumé analytique)

5.0 (12)

9.90€ | 2 consultation(s) | 5 page(s)

Présentation du document :

Résumé analytique du Protagoras de Platon : vertu, sophiste, mythe, Prométhée. Résumé de philosophie à télécharger

Description du document :

Ce document, rédigé dans le cadre d'une préparation à l'agrégation de philosophie, est un résumé analytique du [u]Protagoras[/u] de Platon.

Il suit le développement de l'argumentation, dégage les thèses principales, arguments et objections formulés au cours du dialogue. Chacun de ces éléments peut être utilisé en dissertation.

[u]Extrait[/u] :
Protagoras, le plus savant en matière de discours, est à Athènes. Hippocrate veut acquérir son savoir et demande à Socrate d’intervenir en sa faveur pour qu’il puisse le rencontrer. Socrate demande auprès de qui il se rend, ce qu’il prétend devenir, et à quel titre le payer (profession) ? Protagoras est un sophiste et Hippocrate avoue avec honte vouloir devenir sophiste

...

si le sophiste vend les nourritures de l’âme (éducation), il faut que le client soit médecin de l’âme pour savoir ce qui est bon ou mauvais, d’autant plus que les aliments du corps peuvent être transportés dans des récipients distincts de soi, tandis que ceux de l’âme sont portés dans l’âme (contenant du savoir ; cf. le Banquet).
Il faut donc savoir à qui on confie son âme, pour déterminer si cela est bien ou mauvais. D'où la question : qu’est-ce qu’un sophiste ? [...]

Sommaire du document :

[b]I. mise en place du dialogue[/b]
1.1. thème : l’enseignement du sophiste
1.2 enjeu de la question « qu’est-ce qu’un sophiste ? »

[b]II. Quels sont la fonction et l’objet de la sophistique ?[/b]

[b]III. La vertu s’enseigne-t-elle ? Arguments de Protagoras[/b]
3.1. Mythe de Prométhée
3.2. L’excellent politique s’enseigne-t-elle ?
3.3. Réponse à une objection

[b]IV. Problème de l’unité des vertus dans le savoir[/b]
4.1 Thèse de Protagoras
4.2. Arguments de Socrate

[b]V. Il est difficile de devenir vertueux et impossible de conserver la vertu[/b]

[b]VI. Discussion sur le plaisir[/b]
6.1. Assimilation du plaisir et de l’agrément au bien
6.2. Est-ce le savoir ou autre chose qui commande nos actions ?
6.3. Examen de l’opinion de la foule : que signifie « se laisser vaincre par les plaisirs » ?
6.4. Conséquence pratique
6.5. Définition de la lâcheté et du courage

[b]VII. Conclusion du dialogue : la vertu est une science et s’enseigne[/b]