Peut-on justifier l'inégalité sociale ? Corrigé dissertation

5.0 (12)

9.90€ | 4 consultation(s) | 2 page(s)

Présentation du document :

Peut-on justifier l'inégalité sociale ? Corrigé d'une Dissertation de philosophie sur les inégalités sociales à télécharger.

Description du document :

Corrigé d'une dissertation de philosophie de terminale sur les inégalités sociale.



[u]Problématique [/u]: Peut-on justifier l'inégalité sociale ?

[u]Extrait [/u]:
L'inégalité sociale est un fait. Elle existe dans toutes les sociétés. Il ne s'agira donc pas de se demander si on peut démontrer la vérité de l'inégalité sociale.
En revanche, est-il juste que cette inégalité existe ? Est-il possible de lui donner un fondement? Et si oui, de quelle nature est ce fondement : scientifique, moral, juridique ou économique ?

...

En société, les hommes vivent en commun et chacun dépend des autres. Il y a une rareté relative des ressources, et certaines activités sont plus valorisées que d'autres, car moins de gens sont qualifiés pour les réaliser par exemple. De plus, les inégalités de talents développent l'inégalité sociale.
Penser à la seconde partie du Discours où Rousseau explique que la division du travail a pour conséquence l'apparition de l'inégalité sociale [...]

Sommaire du document :

Introduction

[b]I) L'inégalité sociale est un fait explicable mais sans légitimité[/b]
A. C'est une conséquence inévitable de la vie en société
B. Reconnaître l'existence de l'inégalité sociale n'implique pas qu'il faut la fonder
C. Seule l'égalité est justifiable

[b]II) Justification biologique ou justification économique de l'inégalité sociale ?[/b]
A. Refus d'un fondement scientifique
B. La reconnaissance de sa valeur personnelle est une attente légitime des individus
C. Prise en compte d'un principe de réalité : l'économie

[b]III) Une égalité juridique et une inégalité de richesse et de pouvoir ouverte[/b]
A. Défense de l'égalité de droit
B. Une inégalité de richesse et de pouvoir qui profite à tous
C. Une inégalité sociale ouverte

Conclusion