L’idée d’art contemporain dissout-elle la notion d’art ?

5.0 (12)

12.90€ | 0 consultation(s) | 8 page(s)

Présentation du document :

L’idée d’art contemporain dissout-elle la notion d’art ? Mini essai (licence 3 de philosophie) : tentative de définition d'un critère de l'art

Description du document :

L'objet de ce travail est d'examiner la possibilité d'une définition englobante de l'art, après son tournant contemporain. Si l'art contemporain détruit tous les critères traditionnels permettant de dire d'une oeuvre qu'elle est artistique, toute production n'est pas néanmoins de l'art.

[u]Sujet [/u]:Peut-on alors définir l'art de manière non-arbitraire ? L’idée d’art contemporain dissout-elle la notion d’art ?

Ce mini-essai a été rédigé dans le cadre d'une licence III de philosophie, et a obtenu la note de 15/20.

[u]Extrait[/u] :
Un problème surgit dès que nous tentons de construire une définition de l’art : s’il est nécessaire de s’appuyer sur les œuvres d’art pour tester nos hypothèses, comment prétendre que les productions que nous invoquerons sont effectivement des œuvres d’art, alors que nous ne possédons pas encore de définition de l’art ? Il nous faut alors partir d’une conception de l’art qui nous permette d’utiliser telle ou telle œuvre comme référence certaine, ce qui soulève un second problème : si nous suivons l’intuition du sens commun et nous interdisons de prendre en compte les productions contemporaines, c'est-à-dire, ne nous appuyons que sur les œuvres dont tout le monde reconnaît qu’elles sont des oeuvres d’art, alors la définition à laquelle nous aboutirons exclura d’emblée les productions contemporaines ; autrement dit, cette approche élude le problème. Au reste, il serait impossible de délimiter le champ de ces œuvres « universellement reconnues » sans tomber dans l’arbitraire.

...

Aussi, et afin de ne rien exclure d’emblée, proposons nous la méthode suivante : son principe, que l’on pourrait appeler par analogie avec ce qui préside à l’étude des textes philosophiques principe de charité artistique, revient à supposer que toute production considérée par la communauté artistique comme étant de l’art en est effectivement, ce qui inclut les œuvres contemporaines et « traditionnelles ». Suivant ce principe, nous élaborons à partir de données certaines – les œuvres – une définition du concept d’art dont il s’agira par la suite d’évaluer la cohérence [...]

Sommaire du document :

Introduction : le problème de l'art contemporain pour l'unité de l'art

I) vers une notion unitaire de l'art

II) spécificité de l'art contemporain

III) quand peut-on dire d'une oeuvre d'art qu'elle fait sens ?

Conclusion : l'art comme exigence de sens, contre le divertissement.