Le devoir avant tout, est-ce là toute la morale ? Corrigé dissertation

5.0 (12)

9.90€ | 1 consultation(s) | 5 page(s)

Présentation du document :

Le devoir avant tout, est-ce là toute la morale ? Corrigé d'une dissertation de philosophie à télécharger. Trés bien structurée et entièrement rédigée.

Description du document :

Proposition de corrigé pour une dissertation de philosophie sur le thème du [b]devoir et la morale[/b]. Très bien structurée (plan en 3 parties) et entièrement rédigée.

[u]Sujet [/u]: Le devoir avant tout, est-ce là toute la morale ?

Dissertation de niveau Terminale S.
[u]Extrait [/u]:
En raison de la nature de l'homme, on peut penser que la morale consiste exclusivement à accomplir son devoir avant tout : agir moralement est donc agir uniquement par devoir. En effet, s’il existe plusieurs types de devoirs, tels que le devoir religieux ou politique, ceux-ci ont été instaurés par l’homme dans le but de ne pas s’écarter de la morale. Si on entend par morale la distinction entre le bien et le mal, celle-ci, bien que propre à chacun est alors guidée par les lois et la religion : le sens moral de l’homme est alors ce qui permet à celui-ci de s’élever au-dessus de son instinct. Or la nécessité morale est opposée à la nécessité naturelle, et donc au déterminisme de l’inclination aux plaisirs. Dépasser son animalité implique donc des contraintes, un renoncement pulsionnel, imposés par le sujet lui-même ou influencées par des instances extérieures, comme l’assure Bergson dans Les Deux Sources de la morale et de la religion en disant que « l’obéissance au devoir est une résistance à soi-même » : le concept de morale s’assimilerait donc toujours à un impératif catégorique et inconditionnel, le devoir [...]

Sommaire du document :

Introduction

I) La morale consiste à accomplir son devoir avant tout (3 sous-parties)

II) Certaines situations montrent que la morale peut entrer en contradiction, voire aller plus loin que le devoir (3 sous-parties)

III) Cette opposition pourrait permettre de définir la vraie nature de la morale (3 sous-parties)

Conclusion