La question « Qui suis-je ? » admet-elle une réponse exacte ?

5.0 (12)

9.90€ | 7 consultation(s) | 3 page(s)

Présentation du document :

La question « Qui suis-je ? » admet-elle une réponse exacte ?. Corrigé Dissertation de terminale Série S ayant pour sujet :

Description du document :

Corrigé d'une dissertation de philosophie de terminale Série S ayant pour sujet :

La question « Qui suis-je ? » admet-elle une réponse exacte ?

Cette dissertation est entièrement rédigée et le plan complet et détaillé est inclut à la dissertation.

[u]Extrait [/u]:
Si l’on demande à un enfant qui il est, il n’hésite guère, du moins à partir d’un certain âge, à énumérer son
nom, ses prénoms, éventuellement ceux de ses parents et la liste de ses frères et sœurs : il peut même ajouter son
adresse et une description sommaire du lieu où habite sa famille. Parce qu’il est « innocent », il ne perçoit pas
encore ce que peut-être la complexité de son « je », et le repère en quelque sorte de l’extérieur, par un ensemble
d’indices objectifs. Pour l’adulte, et plus encore peut-être pour le philosophe, répondre à la question « Qui suis-je ? »
est autrement difficile, et le devient sans doute de plus en plus si l’on s’attend à une réponse exacte[...]

Sommaire du document :

Introduction

I) Apports de l’auto-analyse
A. La recommandation socratique
B. Une analyse sans fin
C. La mobilité du « je »

II) Cogito et sciences humaines
A. La substance pensante
B. Apports limités des sciences humaines
C. Histoire du sujet, histoire des autres

III) Psychologie et ontologie
A. L’ignorance quotidienne
B. Une connaissance inquiétante
C. Le projet

Conclusion