La conscience suffit-elle à se comprendre soi-même ? Corrigé dissertation

5.0 (12)

9.90€ | 0 consultation(s) | 3 page(s)

Présentation du document :

La conscience suffit-elle à se comprendre soi-même ? Corrigé d'une dissertation de philosophie sur la conscience à télécharger.

Description du document :

Corrigé d'une dissertation de Philosophie sur la conscience répondant au sujet suivant : La conscience et l'hypothèse de l'inconscient.

Problématique : La conscience suffit-elle à se comprendre soi-même ?

[u]Extrait [/u]:
Il semblerait que les données de la conscience soient en réalité extrêmement lacunaire et que par conséquent, la conscience ne peut suffire à se connaître soi-même. Ce que révèle la psychanalyse, c’est qu’il existe en nous des pensées à la fois inconsciente et efficiente, c'est-à-dire dynamiques, qui, bien qu’inconscientes, produisent un effet sur notre emportement conscient. Ces pensées, Freud les appellent des actes psychiques. Elles se manifestent sous la forme de symptômes, que Ricœur appellent des « effets signes » : produits par une pensée inconsciente, ils permettent d’en deviner la présence.

Ainsi, comme l’écrit Freud dans sa Note sur l’inconscient en psychanalyse : « Nous avons l’habitude de considérer que toutes pensées latente étaient telle du fait de sa faiblesse, et devenait conscient dans la mesure où elle devenait forte. Nous avons maintenant acquis la conviction qu’il existe des pensées latentes, qui ne pénètrent pas dans la conscience, aussi forte qu’elle soit devenu ». Le premier sens d’inconscient envisage l’inconscient d’un point de vue descriptif ; le second sens l’envisage d’un point de vue topique : c’est ce second sens que la psychanalyse révèle et adopte et qui fait son originalité [...]

Sommaire du document :

Introduction

I) L'inconscient au sens topique

II) Le déterminisme social de la censure

Conclusion