Aristote, Ethique à Nicomaque (livre 5) [résumé analytique détaillé]

5.0 (12)

9.90€ | 4 consultation(s) | 5 page(s)

Présentation du document :

résumé analytique complet du livre 5 de l'[u]Ethique à Nicomaque[/u] d'Aristote, qui porte essentiellement sur la [b]justice[/b].

Description du document :

Ce document propose un résumé analytique complet du livre 5 de l'[u]Ethique à Nicomaque[/u] d'Aristote, qui porte essentiellement sur la [b]justice[/b].

Il suit la progression du texte dans le détail de son argumentation, distinguant la valeur argumentative de chaque étape (thèse, argument, exemple, objection). Il peut être utilisé comme résumé du livre 5 ou comme ensemble d'éléments exploitables en dissertation.

[u]Extrait[/u] :
Justice et injustice se disent en plusieurs sens. Leur homonymie n’apparaît pas clairement. Définition : "le juste, donc, est ce qui est conforme à la loi et ce qui respecte l’égalité, et l’injuste ce qui est contraire à la loi et ce qui manque à l’égalité". L’homme injuste l’est par rapport aux biens extérieurs (richesse, honneurs,..) : les biens qui sont en eux-mêmes et dont on peut faire un bon ou un mauvais usage. Il prend plus que son dû ou moins que sa part de maux

...

Sommaire du document :

Introduction : plan du livre 5

I) Comment aborder la vertu de justice (méthode) ?

II) Quels sont les différents sens de la justice et de l’injustice, et les manières d’être injuste ?

III) Premier sens : la justice légale, universelle.

IV) Deuxième sens : l’injustice particulière ou spéciale

V) Espèces de la justice particulière

VI) Le juste distributif est une médiété proportionnelle

VII) Le juste correctif est une proportion arithmétique

VIII) Relation de la justice à la réciprocité

IX) La vertu de justice est une médiété

X) Sur la justice politique : naturelle ou positive

XI) Réponse à deux apories sur la justice

XII) Autre aporie

XIII) Réfutation de trois opinions sur la justice omettant que la justice est une disposition.

XIV) L’équité et l’équitable, relation avec la justice

XV) Solution de l’aporie : on ne peut commettre une injustice envers soi-même que par analogie