A quelles conditions le travail est-il un instrument de liberté ? (corrigé dissertation)

5.0 (12)

9.90€ | 3 consultation(s) | 5 page(s)

Présentation du document :

A quelles conditions le travail est-il un instrument de liberté ? Corrigé dissertation de philosophie sur le travail et la liberté.

Description du document :

Corrigé complet et détaillé d'une dissertation de philosophie sur le thème du travail et de la liberté.

Le corrigé propose un plan 3 grandes parties avec dans chaque partie plusieurs sous partie. De nombreux philosophes sont cités durant la dissertation : Freud, Nietzche, Marx ...

[u]Problématique [/u]: A quelles conditions le travail est-il un instrument de liberté ?

[u]Extrait [/u]:
Le travail nous libère de la servitude de la nature, il est libérateur. Le travail que l’homme accomplit, lui permet de « se rendre maître et possesseur de la nature » nous dit Descartes et de ce fait de ne plus dépendre totalement des caprices de celle-ci. Bien plus, c’est le pouvoir modificateur de l’homme sur la matière même qui lui permet de faire d’un monde étranger, voire même souvent hostile quelque chose de familier, qu’il peut modifier à sa guise, selon sa convenance et sa pouvoir créateur[...]

Sommaire du document :

Introduction

[b]I) Les conditions du travail comme instrument libérateur[/b]
A. Le travail nous libére de la servitude de la nature
B. Le travail nous libère de la nécessité et du besoin
C. Le travail nous libère de l’habitude et du conformisme
D. Le travail donne accés à des des loisirs

[b]II) Une condition de véritable liberté est que le travail soit fait par choix et non par contrainte[/b]
A. Un travail accompli par choix est un travail véritablement libérateur
B .le contrôle de l’individu devient absolu au point de nuir à sa propre liberté (Nietzche)
C. Le travail librement consenti est un instrument de liberté (FREUD)

[b]III) Néanmoins peut-être que le travail contrainte/obligation est un instrument de la sa libération[/b]
A. Le travail est formateur, il nous instruit
B. Le travail, source d'insertion sociale

Conclusion