Vendredi ou les limbes du Pacifique - Etude du livre de Michel Tournier - Dissertation

5.0 (12)

9.90€ | 0 consultation(s) | 6 page(s)

Présentation du document :

Dissertation autour du livre de Michel Tournier selon deux points de vue : celui philosophique et celui de l'éducation à la citoyenneté.Vendredi ou les limbes du Pacifique

Description du document :

Dissertation autour du livre de Michel Tournier selon deux points de vue : celui philosophique et celui de l'éducation à la citoyenneté

Dissertation dans laquelle l'auteur étudie l’œuvre de Michel Tournier et propose une réflexion induite de cette œuvre sur l'opposition entre l'homme civilisé et l'homme sauvage tout d'abord, puis sur la difficulté de construire un lien entre l'homme et la société, de civiliser l'individu tout en lui laissant une liberté individuelle. Cette réflexion s’appuiera sur les idées des grands philosophes des Lumières concernant la civilisation et l'état de "bon sauvage". Ces idées seront critiquées ou confirmées à la lecture attentive du roman de Michel Tournier.

Enfin, tout au long de ce travail, les réflexions nées de la lecture de l’œuvre seront étendues au domaine de l'éducation contemporaine, plus précisément l'encadrement de jeunes gens en rupture de lien social.

[u]Extrait de la dissertation [/u]:
Divers thèmes se dégagent de la lecture de Vendredi ou les limbes Pacifique de Michel Tournier. Le livre met en avant certaines conceptions propres à l’auteur de la civilisation, de la vie en société ou de l’éducation. Ces conceptions amènent une réflexion sur de nombreux thèmes intéressants et universels tels que l’importance d’autrui, la recherche du bonheur, la découverte du corps, la déshumanisation, la place de la foi dans l’épanouissement personnel, la position sociale, l’initiation philosophique, l’éducation, l’importance du langage, la construction du moi, la connaissance de la nature et de la sexualité, la pertinence de valeurs admises par notre civilisation moderne (le travail, les habitudes sociales, la famille, etc.).
En tant que future éducatrice, j’ai décidé d’analyser l’œuvre du seul point de vue de l’éducation. Cette analyse me permettra non seulement de confronter ce point de vue à mes propres conceptions de l’éducation (et de l’enseignement) et de l’intégration sociale (ou de la participation active à la civilisation), mais aussi de mettre en rapport ces conceptions avec celles de divers philosophes s’étant interrogés sur ces sujets (à l’instar de Platon, Aristote, Epicure, Montaigne, Rabelais, Voltaire, Rousseau, Camus ou encore Sartre).

...

Sommaire du document :

Introduction

I)l'évolution de Robinson, de l'homme sauvage à l'homme civilisé - constat d'échec

II) la conception rousseauienne à travers le personnage de Vendredi

Conclusion : l'apprentissage de la liberté comme condition à la construction du lien social