Synthèse - Dom Juan, comédien

5.0 (12)

7.90€ | 0 consultation(s) | 3 page(s)

Présentation du document :

Synthèse de Dom Juan, ouvrage de Molière.Le personnage éponyme du Dom Juan de Molière peut être considéré comme un véritable comédien.

Description du document :

Synthèse de Dom Juan l'ouvrage de Molière.

Après l'échec de [i]Tartuffe[/i], Molière affronte les cabales et publie [i]Dom Juan[/i] en 1665.

Tout au long de l’œuvre, le personnage principal s’inscrit dans un rôle typiquement théâtral. Il devient alors difficile de démêler véritables émotions et rôle inscrit dans le [i]theatrum mundi[/i]. La pièce mêle différentes intrigues et nous pouvons remarquer que Don Juan semble tenir différents rôles. Tantôt libertin, tantôt repenti, il change de rôle jusqu’à la dernière scène où quelques secondes avant sa mort, sa vraie nature et ses sentiments semblent enfin ressurgir.

Nous tacherons dans cette synthèse de mettre en évidence les nombreux aspects qui font de Don Juan un personnage typiquement théâtral.

NB: Dans cette synthèse, pour une meilleure compréhension, Don Juan désigne le personnage et Dom Juan l'oeuvre.

[u]Extrait [/u]:
C’est dans la troisième scène du premier acte qu’Elvire apprend à son époux le rôle qu’il devrait jouer : celui du mari. Nous apprenons que Don Juan n’a en fait jamais tenu cette attribution et qu’elle n’est que virtuelle, c’est, en quelque sorte, un rôle que la société lui donne. Don Juan tarde à se défendre mais opte pour le « motif de conscience » : il explique l’avoir « dérobée à la clôture d’un convent » et que le Ciel se doit d’être « fort jaloux » de leur mariage, qui relève ainsi du sacrilège. On peut aisément comprendre que notre héros libertin ne pense pas du tout ce qu’il dit, c’est en effet un rôle qu’il se donne pour échapper à la colère de son épouse. Cette attitude est
purement hypocrite, du fait qu’il mente uniquement par intérêt, ou par lâcheté [...]

Sommaire du document :

Introduction

[b]I) Les différents rôles de Don Juan[/b]

A. Le mari
B. L'hypocrite
C. Le libertin


[b]II) Les attributs du comédien[/b]

A. Le déguisement
B. La rhétorique donjuanesque

Conclusion