Commentaire composé « L’Amour Médecin », Acte I, Molière

5.0 (12)

9.90€ | 1 consultation(s) | 8 page(s)

Présentation du document :

Commentaire composé sur une scène de l'acte I de l'Amour Médecin, Molière. Niveau khâgne, option lettres modernes.

Description du document :

Commentaire composé entièrement rédigé sur une scène de l'acte I de [u]l'Amour Médecin[/u] de Molière. Niveau classes préparatoires littéraires (khâgne), option lettres modernes.

Commentaire composé très bien développée et structurée de grande qualité qui vous permettra d'avoir une très bonne note.

[u]Extrait [/u]:
Un silence, voilà qui est suffisant pour expliquer un coeur", déclare Molière; c'est particulièrement le cas dans notre extrait - d'autant plus que Lucinde n'a de toute façon aucune possibilité d'exprimer de vive voix ses désirs. C'est que son père, dans notre extrait de l'acte I de L'Amour médecin, joue ostensiblement l'offusqué: son grotesque changement de comportement entre la scène deux et la trois est ici à la base du procédé comique. Bref, nous avons donc un théâtre léger au sujet trivial, à savoir le consentement paternel au projet de mariage de la fille; est-ce à dire pour autant que cette dimension populaire révèle un profond manque d'originalité, et nous renvoie aux archétypes canoniques des comédies antiques (pensons à Aristophane ou à Plaute)?

Certes non, car les pièces de Molière ont leurs singularités - et notre extrait semble particulièrement atypique: c'est que la parole théâtrale a ici perdu toute valeur performative. Le langage, semble-t-il, n'a plus la possibilité de dévoiler la vérité, et le dialogue disparaît. Mais qu'est-ce donc qu'un théâtre sans dialogue? Nous observons donc une tension entre la trivialité et le paradoxe; à cet égard, nous essaierons de montrer en quoi la parole, dans notre extrait, n'a plus aucune valeur - ce qui constitue ici la cause première du comique. Pour ce faire, nous dégagerons dans un premier temps les éléments traditionnels de la comédie; cela nous mènera à considérer par la suite la dimension novatrice du théâtre qui nous est proposé ici - et notamment l'interaction geste/parole [...]

Sommaire du document :

Introduction

[b]I) Les éléments traditionnels de la comédie[/b]
A. La prose et la concentration dramatique
B. Les phénomènes de répétition et d'obstruction
C. "Il faut plaire"


[b]II) La dimension novatrice de l'extrait[/b]
A. La place de la composante physique
B. La perte du pouvoir performatif des mots
C. La vérité en peut plus être exprimée verbalement

Conclusion