Travailler rend-il libre ? Corrigé dissertation

0 (0 avis)

Le 28/07/2022 | 9.90€ | 0 consultation(s) | 6 page(s) Document Open OfficeDocument .docxDocument Pdf Professeur

Présentation du document :

Corrigé d'une dissertation de philosophie sur le travail et la liberté à télécharger. Le sujet était : Travailler rend-il libre ?

Description du document :

Dissertation corrigée et entièrement rédigée sur le thème du travail et de la liberté. Ce travail de qualité a été réalisé par une étudiante en double cursus philosophie (L3 Philosophie) et psychologie.

Le document propose en début une explication des notions et mots clés du sujet : travail, liberté, bonheur, etc ainsi que les raisons du choix du plan.

Problématique : Travailler rend-il libre ?
On peut également retrouver sous cette variante : Le travail rend libre ?

Extrait de la dissertation :


L’une des formes du travail moderne, est le travail à la chaîne créé par F.W. Taylor, dans ce style de travail, l'homme réalise toujours la même tâche, sans aucune stimulation et sans avoir besoin de réfléchir parce que nous avons pris l’habitude de réaliser toujours les mêmes mouvements. Nous réalisons ce travail, non pas parce que nous avons envie de le faire, seulement nous devons le faire, car nous souhaitons avec une rémunération, qui nous permet de survivre. Pour Marx « le règne de la liberté commence seulement à partir du moment où cesse le travail dicté par la nécessité ». Le film Les temps modernes, avec le célèbre acteur Charlie Chaplin est parfait pour illustrer ce travail à la chaîne, nous réalisons ce type de travail parce que nous avons besoin de l’argent que nous pouvons avoir en contrepartie, nous avons besoin d’argent car ce dernier gouverne notre monde. Dans Les Contemplations, Victor Hugo dénonce le travail réalisé par des enfants, il ne s’agit pas d’un travail volontaire, mais de l’esclavage, ces enfants si peu rémunérées et très bien exploitées travaillent par nécessité, ils ont besoin de cet argent pour aider leurs respectives familles.

[...]

Nous avons tous différents moyens pour nous sentir heureux, certains pensent que le bonheur peut s’acheter, et que les biens matériels sont la preuve de ce bonheur, tandis que pour d’autres le bonheur est un état métaphysique, que nous pouvons tous atteindre. Pour Aristote, on peut rencontrer le bonheur dans la reconnaissance des autres, cependant ce bonheur peut être passager puisque l’opinion des personnes n’est pas définitive.

[...]

Enfin, le travail nous permet le bonheur, comme vu précédemment avant, le travail permet la connaissance, et comme Descartes le pense la connaissance en plus de permettre la liberté permet également le bonheur, il disait « j’avoue qu’il faut mieux être moins gai et avoir plus de connaissances ». Aldous Huxley, le Meilleur des Mondes, la connaissance du futur va permettre de changer les règles imposées par la Nature, grâce à la connaissance il est capable de changer les ordres des choses grâce à la connaissance, il est capable d’éviter des maladies en manipulant les gènes.

Sommaire du document :

Introduction

I) Le travail comme une aliénation


a. le travail est par son origine une punition divine
b. le travail est une nécessité pour la survie de l’homme
c. le travail moderne anéanti la liberté de l’homme

II) Le travail est une source de liberté


a. le travail permet d’accéder à la connaissance
b. le travail permet d’exprimer notre personnalité

III) Le travail permet le bonheur :


a. la reconnaissance de l’autre comme source de bonheur
b. nos désirs naturels nous apportent le bonheur
c. la connaissance source de bonheur

Conclusion

FAQs

Liste des avis

Aucun avis client pour le moment