L'inconscient échappe-t-il à toute forme de connaissance ? Corrigé dissertation

5 (1 avis)

9.90€ | 0 consultation(s) | 9 page(s)

Présentation du document :

Dissertation corrigée entièrement rédigée et expliquée à télécharger dont la problématique est : L'inconscient échappe-t-il à toute forme de connaissance ? Annale du bac de philosophie de 2021.

Description du document :

Corrigé complet d'une dissertation de philosophie rédigé par une professeur de philosophie. Les thèmes abordés par la problématique sont l'inconscient, la connaissance, la vérité, etc.

Ce sujet est un tombé au bac de philo de 2021.

Problématique de la dissertation : L'inconscient échappe-t-il à toute forme de connaissance ?

Ce document de grande qualité comporte les parties suivantes :
- un plan détaillé
- une analyse du sujet (notions importantes)
- une dissertation entièrement rédigée

Extrait de la dissertation :


« L’inconscient (…) par définition, est inconnaissable : il cesse d’être inconscient au moment où il est révélé à la conscience », écrit Roger Caillois, dans Babel. En effet, vouloir connaître ce qui, par essence, se dérobe à la conscience, semble paradoxal : comment l’inconscient peut-il devenir l’objet d’un savoir, s’il est inobservable ? On peut définir l’inconscient, au sens psychanalytique, comme l’ensemble des phénomènes psychiques qui échappent à la conscience, parce qu’ils sont refoulés. Si connaître désigne l’acte d’un sujet qui observe méthodiquement un objet, pour en comprendre le fonctionnement, on comprend que l’inconscient puisse apparaître comme un objet de connaissance problématique. Pourtant, l’inconscient, tel que le pense Freud, n’est pas absence de conscience, mais plutôt force agissante qui influence le comportement du sujet, et donc se manifeste : il est donc possible de l’observer, de tenir un discours sur lui, peut-être même de le comprendre. On peut donc se poser la question suivante : Dans quelle mesure l’inconscient peut-il être un objet de connaissance ?

[...]

Si l’on admet que le « monde de l’esprit », et donc l’inconscient, peut être connu, il reste encore à se demander comment : celui qui voudrait comprendre l’inconscient doit adopter une méthode spécifique. L’inconscient n’est évidemment pas un phénomène mesurable, quantifiable, qui se prêterait aux mêmes méthodes que les sciences de la nature. En revanche, on peut l’interpréter : cet effort d’interprétation est d’ailleurs au fondement même de la psychanalyse. Ainsi, selon Freud, « l’interprétation des rêves est la voie royale qui mène à la connaissance de l’inconscient ». Si le phénomène du rêve peut sembler absurde et incohérent, il répond en fait à une logique propre, que le travail analytique permet de mettre à jour : les désirs refoulés s’expriment dans le rêve au travers de symboles — souvent sexuels, selon Freud — qui peuvent être interprétés [...]

Auteur : Faustine F. (1 note)

Faustine est diplômée de la Sorbonne et possède un master 2 en philosophie. Elle possède également une maîtrise de Lettres modernes. Très pédagogue, elle propose également des cours particuliers et stages en Français et philosophie.


Sommaire du document :

Introduction

I) L’inconscient ne peut faire l’objet d’une connaissance objective


A. L’inconscient n’est pas un phénomène directement observable
B. C’est un phénomène individuel et subjectif : il ne correspond pas aux
critères d’une connaissance scientifiques
C. L’inconscient ne peut être connu... parce qu’il n’existe pas

II) MAIS il est possible de comprendre l’inconscient


A. L’inconscient ne veut pas dire absence de conscience
B. L’inconscient est une force agissante, et se manifeste sous forme de
symptômes : il est donc observable indirectement
C. L’inconscient forme un système cohérent, qui répond à une logique

III) L’étude de l’inconscient nécessite une méthode spécifique


A. Toute connaissance n’est pas scientifique
B. La psychanalyse est moins une science qu’un art de l’interprétation

Conclusion

Annexes :
Extraits de texte par auteur

Liste des avis

Florian
22/11/2021 à 11:00:17

Excellente dissertation ou tout est très bien expliqué notamment les notions clés du sujet et le choix du plan. Document hyper complet de presque 10 pages! La dissertation en elle même est très bien documentée avec de nombreuses citations d'auteur de Freud en passant par Leibniz, etc.