Les conditions de vie des Hommes au Moyen Age (exposé)

5.0 (12)

12.90€ | 0 consultation(s) | 9 page(s)

Présentation du document :

Exposé sur les différentes conditions de vie des Homme au Moyen Age

Description du document :

Exposé d'Histoire des Institutions qui détaille les différentes conditions de vie des Homme au Moyen Age.

[u]Extrait [/u]:
Les conditions économiques du Moyen Age ont provoqué en Occident l’apparition d’un type de société particulier, celui des « sociétés d’ordres », appelées ainsi du fait de la répartition des individus en groupe juridiquement définis et hiérarchisés, soumis à un statut spécifique. C’est sous le règne de Robert Le Pieux, peu après l’an Mil, que l’évêque Adalbéron répartit la société terrestre en trois états destinés à exercer trois fonctions distinctes. Le Roi se trouve au sommet de cette hiérarchie et règne en maître sur ses sujets. On remarque qu’à cette époque peu de personnes sont véritablement libres. La notion de liberté est donc considérablement obscurcie. Cependant, il apparaît clairement que les statuts spécifiques entraînent des devoirs, mais également des privilèges propres à chacun. La société est ainsi divisée en trois ordres qui sont le clergé, la noblesse et le reste. En effet, le troisième n’a pas reçu de nom mais un quantième, il est le troisième état.
On peut alors se demander quelle est la condition de chacun à cette époque ? Quelles sont les privilèges des uns, les obligations des autres ?
Nous verrons donc dans un premier temps comment est constituée cette société d’ordres hiérarchisés et qui en fait partie, pour s’intéresser ensuite aux devoirs et aux privilèges de chacun.

Sommaire du document :

Introduction

I) Une Société d’ordres hiérarchisés
A. Les origines et les sources de « ceux qui prient, ceux qui combattent et ceux qui travaillent », inclus dans cette Société provenant de Dieu
B. Les personnes en marge de cette hiérarchie

[b]II) Les rôles et les privilèges des trois ordres de la Société trinitaire[/b]
A. La noblesse : une caste élitiste et les privilèges des membres du clergé
B. Privilèges, rôles et devoirs de la classe servile et des roturiers

Conclusion