La loi de séparation de 1905 : Exposé

5.0 (12)

12.90€ | 1 consultation(s) | 12 page(s)

Présentation du document :

Dossier sur "La loi de séparation de 1905 : l'aboutissment d'un siècle d'affrontements idéologiques et politiques"

Description du document :

Cet exposé d'une dizaine de pages présente très clairement les enjeux de la question de la laïcité au cours du XIXe siècle. Pourquoi et comment la loi de séparation de l’Église et de l’État a-t-elle été promulguée en France ? Celle-ci fut le résultat de plus d’un siècle d’affrontements, depuis la Révolution, en passant par les lois Jules Ferry.

Ce dossier reçu la note de 17/20.

[u]Extrait [/u]:
La laïcité est un des principes fondamentaux de la République française. Elle est devenue officielle en France avec la loi de séparation des Églises et de l’État, en 1905. Cette loi fut l’aboutissement de plus d’un siècle de réflexions, d’affrontements idéologiques et politiques, déchirant la France en deux.

On parle souvent de la laïcité comme d’une « exception française ». En réalité, la situation est plus complexe. Les cas de l’Alsace-Moselle, de la Guyane, de Mayotte et de Wallis-et-Futuna ternissent l’image d’une France modèle de laïcité. Le système concordataire en vigueur en Alsace-Moselle est moins laïc que le concordat régissant les relations entre l’Italie et l’Église Catholique. En Alsace-Moselle, les officiers du culte (prêtres catholiques, pasteurs luthériens et calvinistes, rabbins) sont payés par la République, donc par tous les contribuables. Au contraire, en Italie, aucun clergé n’est salarié par l’État ; seul un impôt est reversé aux cultes reconnus (une dizaine, dont les témoins de Jéhovah), selon le souhait de chaque contribuable (qui a aussi la possibilité de verser cet argent à une œuvre sociale de l’État). En outre, le président de la République française est aujourd’hui le seul chef d’État à pouvoir nommer des évêques catholiques (ceux d’Alsace-Moselle : l’évêque de Metz et l’archevêque de Strasbourg) [...]

Sommaire du document :

Introduction

I- DE LA REVOLUTION AUX LOIS FERRY (1789-1880)

II- LES LOIS JULES FERRY (1881-1886) : UNE AVANT-PREMIERE ?

III- EMILE COMBES : DE LA LOI DE 1901 A CELLE DE 1905

Conclusion

- Annexes

- Bibliographie