Histoire de l’Allemagne : la révolution de mars 1848

5.0 (12)

12.90€ | 0 consultation(s) | 12 page(s)

Présentation du document :

Exposé sur la révolution de mars 1848 en Allemagne : la crise de l'Assemblée nationale et la deuxième vague de la révolution, puis sa répression.

Description du document :

Exposé sur [b]la révolution de mars 1848 en Allemagne[/b] : la crise de l'Assemblée nationale et la deuxième vague de la révolution, puis sa répression.

[u]Extrait de l'exposé [/u]:
Deux grandes tendances se dessinent au cours des années quarante. Les libéraux sont des monarchistes constitutionnels ; ils prennent parti pour la responsabilité ministérielle et le bicamérisme, réclament l'abolition de la censure et une certaine indépendance de l'État par rapport à l'Église. Chez eux, le patriotisme allemand l'emporte sur le particularisme des États. Cependant, tandis que les libéraux du Sud mettent l'accent sur les libertés individuelles et politiques, ceux du Nord sont prêts à sacrifier, au besoin, les libertés à la réalisation de l'unité de l'Allemagne. Mais tous conçoivent celle-ci sous la forme d'un empire fédéral conservant les États avec leurs dynasties. Les radicaux, ou démocrates, se montrent beaucoup plus hardis ; ils rêvent d'une République allemande unitaire ou réunissant des républiques fédérées sur le modèle des États-Unis d'Amérique. Dans toute l'Allemagne, ces tendances tantôt se conjuguent, tantôt s'opposent, comme dans le grand-duché de Bade, où les libéraux se groupent autour de Welcker et de Bassermann, alors que les démocrates reconnaissent pour chefs Hecker et Struve.

1848 paraît marquer le triomphe du mouvement. Dans tous les États, les souverains, débordés, doivent accorder des réformes libérales. À Francfort, un parlement élu par tous les Allemands proclame leurs « droits fondamentaux » et essaie de mettre sur pied un empire excluant l'Autriche, et dont le roi de Prusse serait empereur héréditaire [...]

Sommaire du document :

Introduction : des réformes politiques et sociales

[b]I. Les causes des insurrections en masse[/b]
1) La famine
2) Le chômage

[b]II. Les origines de l'Assemblée nationale[/b]
1) L’Assemblée de l'église Saint Paul, de Francfort
2) La préparation des élections à l’Assemblée nationale
3) La victoire du parti du « Casino »

[b]III. Formation du pouvoir central provisoire[/b]
1) Election d’un régent de l'Empire
2) Les droits fondamentaux du peuple allemand

[b]IV. La crise de l'Assemblée nationale et la deuxième vague de la révolution[/b]
1) L'Armistice de Malmö
2) Soulèvements contre l'Assemblée nationale
3) La République est proclamée

[b]V. L’échec de la révolution[/b]
1) La victoire de la réaction à Vienne
2) La contre-révolution à Berlin
3) La lutte pour l'unité

Conclusion : la réaction et la répression