Doit-on cesser de désirer pour être heureux ?

5.0 (12)

7.90€ | 3 consultation(s) | 2 page(s)

Présentation du document :

Doit-on cesser de désirer pour être heureux ?On définit traditionnellement le bonheur par la satisfaction de tous nos désirs.

Description du document :

Analyse détaillé de philosophie de la problématique suivante :

Pour être heureux faut-il cesser de désirer ?

Vous trouverez dans ce document de nombreux arguments et pistes de réflexions à exploiter.


On peut cesser définitivement de désirer. Mais comment cela est-il possible ? Vivre, n’est-ce pas désirer ? Ainsi, d’un côté, le désir semble être un obstacle au bonheur et on tend à penser que pour être heureux il faudrait cesser de désirer, et d’un autre côté, ne plus désirer semble consister à ne plus vivre. Dès lors, nous sommes face à un problème plus radical encore : peut-on être heureux et comment ?

[u]Extrait [/u]:
Il y a une différence entre satisfaire ses désirs et ne plus rien désirer. Vous pouvez prendre des exemples simples : dans le rapport amoureux, c’est bien le désir sans cesse présent qui est source aussi de bonheur et non l’absence de désir. En ce sens, ne peut-il pas y avoir du bonheur dans le désir ? C’est en ce sens que Rousseau dans La nouvelle Héloïse (Lettre de Madame de Wolmar) nous dit : « Malheur à qui n'a plus rien à désirer »[...]

Sommaire du document :

Introduction

I Pour être heureux faut-il cesser de désirer ?

Conclusion